Al-Qanṭara, Vol 37, No 2 (2016)

Aspects de l’ésotérisme chiite dans le Corpus Ǧābirien : Les trois Livres de l’Elément de fondation


https://doi.org/10.3989/alqantara.2016.009

Pierre Lory
Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris, Francia

Resumen


Le vaste corpus alchimique attribué à Ǧābir ibn Ḥayyān comporte d’importants éléments de doctrine chiite. L’alchimie elle-ême y est décrite comme une science « imamique », dont le but est d’aider à l’accomplissement eschatologique de l’humanité. La présente étude vise à déterminer si ces éléments sont vraiment constitutifs de la rédaction du Corpus, ou bien s’ils peuvent résulter de simples interpolations dans des textes dont le contenu est purement alchimique. Sur la base d’un texte ǧābirien ancien, le triple Kitāb al-Usṭuqus al-uss I, II et III, cet article suggère que le rôle attribué aux Imams y est fondamental et originel. Simultanément, l’idée que l’alchimiste accompli atteint, par sa recherche individuelle, la science de l’Imam conduit finalement à affaiblir la visée chiite de départ.

Palabras clave


Ǧābir ibn Ḥayyān; alchimie; chiia; ésotérisme islamique; hermétisme; eschatologie

Texto completo:


PDF

Referencias


Amir-Moezzi, Mohammad Ali, Le guide divin dans le shí‘isme originel. Aux sources de l’ésotérisme en Islam, Lagrasse, Verdier, 1992.

Böwering, Gerhard, The Mystical Vision of Existence in Classical Islam. The Qur’ānic Hermeneutics of the Sūfī Sahl At-Tustarī (d. 283/896), Berlin, de Gruyter, 1980.

Chodkiewicz, Michel, Le Sceau des saints. Prophétie et sainteté dans la doctrine d’Ibn ‘Arabí, Paris, Gallimard, 1986.

Corbin, Henry, Alchimie comme art hiératique, Paris, L’Herne, 1986.

Coulon, Jean-Charles, La magie islamique et le corpus bunianum au Moyen áge, thèse de doctorat, Université Paris IV – Sorbonne, 2013.

Freitag, Rainer, Seelenwanderung in der islamischen Héresie, Berlin, Klaus Schwarz Verlag, 1985.

Ǧābir b. Ḥayyān, Dix trait.s d’alchimie – Les dix premiers Trait.s du livre des Soixante-dix, Pierre Lory (trad. et prés.), Paris, Sindbad – Actes Sud, 1996.

Ǧābir b. Ḥayyān, Muḫtār rasā’il Ǧābir b. Ḥayyān, Paul Kraus (éd.), Paris - Le Caire, G.-P. Maisonneuve - El-Khandgi, 1935.

Ǧābir b. Ḥayyān, Muṣannafāt fī ‘ilm al-kīmiyā’, Eric J. Holmyard (éd.), Paris, Geuthner, 1928.

Al-Ḥallāǧ, « Kitāb al-Ṭawāsīn », Paul Nwyia (éd.), Mélanges de l’Université Saint-Joseph, 47, 2 (1972), pp. 191-197.

Haq, Syed Numanul, Names, Natures, and Things. The Alchemist Jābir ibn Hayyān and his Kitāb al-Ahjār ( Book of Stones), Dordrecht, Kluwer, 1994.

Ibn al-Nadīm, Abū al-Faraǧ, Kitāb al-Fihrist, M. Riḍā Taǧaddud (éd.), Beyrouth, Dār al-Masīra, 1988.Kouhkan, Reza, Pensée alchimique de Tughrâï, Saarbrücken, Editions Universitaires Européennes, 2015.

Kraus, Paul, « Les dignitaires de la hiérarchie religieuse selon Ǧābir ibn Hayyān » (1942), in Paul Kraus, Alchemie, Ketzerei, Apokryphen im frühen Islam – Gesammelte Aufsätze, Rémi Brague (éd. et prés.), Hildesheim, Olms, 1994, pp. 71-85.

Kraus, Paul, « Dschābir ibn Hajjān und die Isma‘īliyya » (1930), in Paul Kraus, Alchemie, Ketzerei, Apokryphen im frühen Islam – Gesammelte Aufsátze, Rémi Brague (éd. et prés.), Hildesheim, Olms, 1994, pp. 27-46.

Kraus, Paul, Jābir ibn Ḥayyān. Contribution á l’histoire des idées scientifiques dans l’Islam, vol. 1 : Le corpus des écrits jabiriens, Cairo, IFAO, 1943, Mémoires présentés à l’Institut d’Égypte, 44. PMid:18169958 PMCid:PMC1143525

Lory, Pierre, Alchimie et mystique en terre d’Islam, Paris, Gallimard, 2003. PMCid:PMC166255

Lory, Pierre, « Eschatologie alchimique chez Jâbir ibn Hayyân », in Mercedes García-Arenal (éd.), Mahdisme et millénarisme en Islam, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée 91-92 / 93-94, Aix-en-Provence, Edisud, 2000, pp. 73-91. https://doi.org/10.4000/remmm.249

Marquet, Yves, La philosophie des alchimistes et l’alchimie des philosophes – Jâbir ibn Ḥayyân et les « Frères de la Pureté », Paris, Maisonneuve & Larose, 1988.

Ruska, Julius, Arabische Alchemisten, Heidelberg, Winter, 1924, 2 vols. [Reprint Vaduz, Sändig, 1977.]

Sezgin, Fuat, Geschichte des arabischen Schrifttums, vol. 4: Alchimie, Chemie, Botanik, Agrikultur bis ca. 430 H., Leiden, Brill, 1971.

Weisser, Ursula (éd.), Sirr al-ḫalīqa wa-ṣanʻat al-ṭabīʻa, Alep, Maʻhad al-turāth al-ʻilmī al-ʻarabī, 1979.




Copyright (c) 2016 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista alqantara.cchs@cchs.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es